© 2020 Patrick Stantina 

Maître Goupil au printemps